RituelsSorcière

Un Rituel pour Samhain

Ecrit par 26 octobre 2018 2 commentaires
Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.

Le sabbat de Samhain, en tant que nouvel an, est un rituel de célébration car nous savons que tout ce qui meurt revient à la vie, que rien ne se perd et rien ne se créé, tout se transforme.

Ainsi, Samhain n’est pas une fête triste. Lorsqu’on célèbre Samhain, on retient l’aspect certes de la mort, mais aussi celui du recommencement. Il s’agit de faire le point sur sa vie et de rompre avec le passé, pour une vie meilleure. C’est une période d’introspection qui prolonge celle de Mabon.

Je vois également ce cycle de mort et de renaissance dans la cérémonie de renaissance du feu dont je te parle dans l’article sur Samhain. Il s’agit de renouveler notre feu intérieur, de faire de nouveaux voeux pour l’année à venir. C’est aussi un moment idéal de purification.


L’émergence du rituel

Sista, pour ce rituel, je voulais te proposer de tirer une carte pour méditer sur l’année qui vient de s’écouler. Pour celles qui ne possèdent pas d’oracles, j’ai pensé que je pouvais procéder à un tirage général. Quelle bonne surprise en découvrant la carte qui a sauté du paquet (oui, tu lis bien, c’est souvent comme ça que les messages me parviennent ! Je tire une carte « volontairement » environ 2/3 du temps !)

Cette carte, c’est « l’arbre du monde », rien que cela ! J’ai directement fait le lien avec le chêne sacré à partir duquel les druides rallumaient le feu de l’année et cela m’a inspiré le rituel qui suit ?

Matériel nécessaire

Pour réaliser ce rituel, tu auras besoin :

  • de ton matériel de dessin (papier, crayons, marqueurs, …)
  • de deux bougies
  • de feuilles mortes
  • d’allumettes
  • d’un contenant qui ne craint pas le feu.
  • Garde également ton ordinateur, tablette ou téléphone proche de toi avec un accès à Internet, tu en auras besoin à certains moments.

Le rituel : crée ton arbre sacré

Ce que je te propose ici, c’est de dessiner ton propre arbre, l’arbre de ton monde ! Si tu te sens plus à l’aise, tu peux également te servir d’un modèle trouvé sur Internet. Il n’y a pas une seule manière de procéder. Assure-toi de t’octroyer un temps pour toi suffisamment long pour ne pas devoir interrompre ton rituel si tu ne le souhaites pas.

Si tu veux procéder en plusieurs fois, c’est possible également. Veille alors à réaliser une méditation de l’arbre au début de chaque étape pour te relier à ton arbre sacré.

A toi de voir également si tu dessines tout l’arbre pour ensuite suivre les étapes décrites ci-dessous ou si tu préfères procéder étapes par étapes en commençant par dessiner les racines, puis le tronc, les branches qui s’élèvent au fur et à mesure vers le ciel, les feuilles et enfin les fruits, à l’image de l’évolution naturelle de l’arbre. Quel que soit ton choix, sois confiante en ce qui est juste pour toi.

Ton arbre sacré

Avant toute chose, allume une des bougies. Elle représente le feu sacré du cycle qui s’achève. Garde la deuxième bougie pour plus tard.

Tes racines

Commençons par nous intéresser aux racines. Tes racines représentent ton passé, tes ancêtres et tout ce qui y est lié et nourrit ton présent. Je te propose de réaliser une méditation de l’arbre pour t’ancrer et te relier à ta Terre. Il en existe plusieurs sur Internet, si tu n’en as pas encore une de prédilection, je te conseille celle-ci.

Maintenant que tu es bien posée en toi-même, prends le temps de noter ou de représenter par des dessins ou des symboles, les noms de tes ancêtres et ce qu’ils t’ont transmis (tes valeurs). Représente aussi les événements marquants de ta vie et de cette dernière année en particulier.

A Samhain, la porte de l’Ouest est ouverte, bannissant les limites entre les mondes des vivants et des morts. Tu as l’occasion de rencontrer tes Ancêtres, de t’ouvrir à leur mémoire, à leur sagesse et à leur amour. Accorde-toi quelques instants pour accueillir leur(s) message(s), pour les remercier et leur dire que tu les aimes. Veille à ce que la porte soit soigneusement refermée en leur disant au revoir. Chacun chez soi : les morts chez les morts, les vivants chez les vivants.

Ton tronc

Une fois cette étape réalisée, tu vas te concentrer sur le tronc de ton arbre. Le tronc, c’est ta personnalité, la manière dont tu te perçois. Je te propose de noter ici les qualités qui te caractérisent, même si tu les considères comme des défauts. Tâche de garder un juste équilibre, sois honnête avec toi-même pour ne pas balancer du côté de l’idéalisation ou à ne voir que du négatif et oublier toutes tes belles qualités.

Tes branches

Tu arrives ensuite aux branches de ton arbre. Elles représentent tes croyances sur le monde qui t’entourent, sur la vie de manière générale. Elles se sont construites sur base de tes expériences passées et de ce qui t’a été enseigné par ta famille, tes amis, la société.

Ici, je te propose de noter tes croyances concernant les femmes, les hommes, les relations, l’amour, la famille et le travail….mais sens-toi libre de rajouter tout ce qui semble important pour toi. Par exemple, pour moi, l’amour, c’est pouvoir compter sur quelqu’un en qui j’ai confiance.

Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.

Tes feuilles

Ces branches donnent des feuilles qui symbolisent tes émotions, tes comportements, tes actions en lien avec tes croyances. Essaye d’identifier les croyances qui te limitent et qui amènent des comportements dont tu souhaites te défaire. Aussi, regarde celles sur lesquelles reposent les actions positives dont tu es fière.

Par exemple, ma croyance est que je dois être à l’écoute des autres parce que je suis une personne empathique. Dès lors, j’ai tendance à faire passer les besoins des autres avant les miens, à ne plus m’écouter moi-même et je m’épuise. Par contre, cette même croyance me permet d’offrir une oreille attentive à ceux qui en ont besoin dans la mesure où j’apprends à me respecter dans la relation. C’est une aptitude que j’apprécie chez moi et qui m’apporte un sentiment d’identité positive.

Tes fruits

Sur cet arbre, il reste encore des fruits mûrs que tu peux cueillir : ce sont tes accomplissements de l’année. Quelles sont les réussites dont tu es fière ? Les projets qui ont abouti ? Quels fruits n’ont pas donné ou ne sont pas encore totalement arrivés à maturité ? Tu peux voir ainsi les progrès que tu as fait et ce que tu voudrais travailler afin d’obtenir d’autres avancées. Enterre ces derniers dans le sol pour qu’ils se recyclent et aient la possibilité de mûrir au cycle prochain.

Contemple ton arbre

Constate comme tous les éléments de ton arbre interagissent ensemble et sont intimement reliés. Ton passé peut influencer ta définition de toi-même et tes croyances. Inversement, tes croyances viennent modifier la définition de toi-même, par le processus cyclique qui fait tomber les feuilles sur le sol. L’énergie pénètre le sol pour nourrir tes racines et faire naitre de nouvelles feuilles et fruits.

Vois-tu ainsi se dessiner l’utilité d’intervenir consciemment afin de faciliter le processus de renouvellement de toi-même dans ta forme la plus lumineuse possible ?

Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.
Le processus de purification

Deux philosophies du Sujet

J’ai appris dernièrement un nouveau concept qu’il me semble intéressant de partager avec toi. Sais-tu, Sista, qu’il existe deux philosophies du Sujet. La première considère que chaque personne possède une essence qui correspond à son « vrai » Soi. La seconde estime au contraire que nous n’avons pas d’essence et que nous créons des masques en permanence : nous serions donc un construit social mouvant. Selon que l’on adhère à la première ou à la seconde philosophie, notre façon de nous positionner dans la vie peut être très différente.

Cette information m’a profondément remuée mais ce n’est pas l’objet de cet article. Je tiens juste à préciser que l’une de ces philosophies n’est pas meilleure que l’autre. Il appartient à chacun de se faire sa propre opinion. Ma croyance actuelle à ce sujet est qu’elles ne sont pas incompatibles.

Ce qui me semble intéressant avec la philosophie du construit social, c’est que nous avons le choix, celui de nous réinventer, d’être créatives et de tester de nouvelles choses. Alors, je te propose maintenant de faire le grand nettoyage de ton arbre. Ce travail de purification te permettra de faire de la place pour le nouveau Toi à venir.

Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.

Guéris tes racines

Observe tes racines, tu ne peux pas changer ton passé. Toutefois, tu peux apprendre à te libérer des expériences douloureuses en les transmutant, en apprenant à les considérer comme des apprentissages pour en retirer des forces et des qualités personnelles qui te permettent de construire ta vie et tes projets. Par un processus de pardon, tel que le Ho’oponopono, tu peux également dire au revoir à ces expériences douloureuses. Si tu n’as pas encore eu l’occasion de la faire, la bénédiction de l’Utérus accompagnée de la guérison des ancêtres maternelles peut t’accompagner dans ce processus, ainsi que le rituel de pardon de la pleine lune.

Jette au feu ce qui ne te sert plus

Si tu ne sais pas encore très bien où te situer par rapport à tes projets et envies ou si tu ne trouves pas l’énergie pour l’action, que tu te sens fatiguée, c’est tout à fait normal. Cette année a été particulièrement éprouvante et le processus de tri et de nettoyage prend plus de temps. Mais la libération et la renaissance en seront d’autant plus belles !

Alors, regarde le reste de ton arbre, le tronc, les branches, les feuilles, les fruits et jette maintenant au feu tout ce que tu ne désires plus garder. Tu peux écrire sur un morceau de papier ou sur des feuilles mortes, des défauts, des croyances ou des mauvaises habitudes avec lesquels tu souhaites rompre. Par exemple, tu peux avoir des croyances de ne pas être assez bien pour être aimée ou de devoir toujours en faire plus pour réussir qui sont liées à un manque d’estime de toi. Brule les à la flamme de ta bougie.

Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.
La renaissance de ton feu intérieur

Dis au revoir à l’année écoulée et à ton ancien Toi

Durant la cérémonie de la renaissance du feu sacré, il y a ce moment où les druides éteignent le feu de l’année. Il peut être effrayant d’éteindre un feu qui a brulé toute l’année. Ne t’inquiète pas, cela fait partie du processus. Souffle la bougie en profitant de ce moment d’absence de lumière pour dire une dernière fois au revoir au passé et à tout ce que tu souhaites laisser derrière toi.

Cela ne signifie pas que tu vas repartir de zéro. Au contraire, tu vas choisir les branches de ton chêne intérieur sacré avec lesquelles tu vas faire émerger l’étincelle qui permettra de faire naitre les projets de cette nouvelle année.

Accueille le nouveau cycle

Choisis, sur ton arbre, les ressources et les talents que tu souhaites utiliser, ainsi que les croyances associées. Tu peux les rajouter si elles ne s’y trouvaient pas encore. Prends une allumette qui représente ces branches sacrées et allume la deuxième bougie, le nouveau feu de ta créativité !

Regarde à présent ton tronc, éclairé par ce nouveau feu, et vois si ces changements modifient la perception que tu as de toi-même. N’hésite pas à rajouter des mots, des images, à en effacer d’autres. Cela ne signifie pas nier une partie de toi-même mais simplement choisir qui tu as envie d’être aujourd’hui en lien avec ce qui t’entoure et ce qui t’anime. S’il n’y a rien à modifier, c’est parfait aussi.

Un rituel pour Samhain : l'émergence du rituel, crée ton arbre sacré, un rituel de purification, renouvelle ton feu intérieur.

Prends soin de ce nouveau Toi

Garde précieusement ce dessin sur lequel tu pourras revenir dans un an ou plus tôt si le besoin s’en fait sentir. En effet, dans la vie, rien n’étant immuable, ton arbre va continuellement se modifier, et continuer à grandir, comme ta peau qui se renouvelle sur un cycle d’environ 21 jours.

Maintenant, profite de la fin de l’automne et de la saison froide de l’hiver pour faire des activités qui te font du bien et couver en ton sein ces graines fécondes qui écloront dans quelques mois en ce nouveau toi ! Prends soin de toi, Sista ! Avec Amour et bienveillance.

 


✍? Partage ton expérience suite à ce rituel en commentaire. Quelle nouvelle version de toi-même souhaite-tu voir naitre ?

En savoir plus sur Samhain :
Samhain : célèbre la nouvelle année

D’autres rituels de la Femme Cylique pour célébrer la nouvelle année :
Bénédiction Mondiale de l’Utérus : guéris tes ancêtres maternelles
Rituel de pardon et de gratitude de la Pleine Lune

cet article a été créé par la créatrice Jessica pour lunalome :
Jessica, Créatrice pour le Magazine Lunalome

Je m’appelle Jessica et je suis une exploratrice. Formée en psychologie, curieuse et sensible au vivant, mon parcours m’a amenée à me reconnecter profondément à la magie du féminin et à mon intuition. De nature introspective, mes défis (deuil précoce, anorexie, burn-out,…) m’ont ouvert les portes de la guérison intérieure. En perpétuelle évolution, je partage avec vous mes connaissances, mes observations et mes émerveillements en utilisant la poésie des mots et des images. Mon souhait est qu’ils vous accompagnent sur votre propre chemin lumineux d’évolution.

Youtube ♥  Instagram   ♥  Facebook

Join the discussion 2 commentaires

  • Jessica dit :

    Bonjour Caroline.

    Je perçois bien la souffrance dans ton message.

    Le rituel peut en effet mettre le doigt sur des blessures non cicatrisées. Si cet élément émerge aujourd’hui alors que tu l’avais mis « sous couvercle », c’est que c’est le bon moment pour toi de réaliser un travail de libération. La pie peut être vue comme un signe positif, qui augure du bonheur à venir. Joli clin d’oeil 😉

    Je comprends que le message des médiums te donne de l’espoir. Toutefois, cet homme dont tu parles a encore du chemin à faire. Tout cela me semble très incertain. La meilleure chose que tu puisses faire à l’heure actuelle, c’est d’apaiser ta propre souffrance face à ces blessures affectives. Plutôt que de porter ton attention et ton énergie vers cet homme, prends soin de toi et de tes besoins.

    Ce que je perçois de très positif dans ton message, c’est l’avancée que cette relation t’a permis de réaliser et la conscience que tu as sur ta situation : il s’agit peut-être bien d’une crise salvatrice 😉 Les larmes sont libératrices. La colère que tu ressens est une énergie très positive ici pour te permettre de dépasser tes blocages.
    Cette colère, c’est la partie de toi qui veut avancer dans la vie. C’est peut-être aussi la partie de toi qui n’est pas d’accord avec l’idée que tu ne peux pas être heureuse et aimée.

    Les clés sont tout près de toi. Il serait intéressant de creuser tes croyances.
    Rien ne bouge. Est-ce que c’est vraiment vrai ? Qu’est-ce que tu aimerais voir bouger ? Pourquoi ? Les relations amoureuses renvoient souvent à des blessures affectives précoces et profondes. N’hésite pas à te faire accompagner d’un professionnel en qui tu as confiance pour aller toucher cette blessure d’amour.

    Je t’envoie plein de douceur et de compassion.

  • Caroline dit :

    Bonjour, j’ai une petite question (enfin, petite…) : j’ai effectué le rituel, et depuis je n’arrive pas à m’arrêter de pleurer. J’ai l’impression qu’au lieu de m’avoir aidée à me libérer de mon passé, ça l’a fait revenir comme un boomerang. Toute ma vie, je n’ai connu que des échecs amoureux, j’avais d’ailleurs verrouillé cet aspect de ma vie mais il y a un an, j’ai ouvert les yeux sur un homme de mon entourage et découvert que j’avais des sentiments pour lui, je me suis jetée à l’eau. Nous avons eu une histoire, qui m’a poussée à travailler sur moi, sur mes peurs, sur mes échecs passés, j’avais l’impression de m’être reconnectée à mon moi profond même si je vis depuis un an dans des montagnes russes émotionnelles. Mais il a fini par me dire (en mai) qu’il ne voulait pas d’une vraie relation. J’ai consulté des médiums, qui tous m’ont assuré qu’il avait des sentiments, qu’il allait avancer mais qu’il était perdu dans sa vie (c’est un fait, il me l’a dit aussi qu’il ne savait pas où il en était). Et là, depuis deux jours j’ai l’impression d’être aspirée dans un gouffre, je tourne en boucle sur l’idée que je n’ai jamais connu que des échecs et que malgré tout ce que j’avais fait les choses refusaient de changer. Je n’arrive pas à avoir confiance en l’avenir, je n’arrive pas à me dire qu’il peut m’arriver de belles choses vu que ce n’est jamais arrivé. Pourtant cet homme je l’aime, mon intuition profonde me dit que « c’est lui », j’ai envie de faire confiance aux mediums qui me le disent aussi, mais je me heurte à la réalité des faits. Et je suis en colère contre moi de ne pas arriver à me sortir de ces énergies négatives. ça m’est déjà arrivé ces derniers mois, de sombrer dans le désespoir parce que rien ne bouge et que je me sens entravée dans ma vie, mais là c’est vraiment très fort : alors est-ce que ça peut être un effet « normal » du rituel, une espèce de crise salvatrice ? Merci
    (Alors que j’allais poster ce message, une pie s’est manifestée à ma fenêtre… message ? Mais de quoi ?)

Laissez un commentaire

quis, pulvinar ut ipsum luctus Sed